Sur scène et en coulisse:


Texte :
     Sabrina Christel


Adaptation, jeu, manipulation :
     Nathalie Chartier


Mise en scène :
     Daniel Pinault


Marionnettes, scénographie :
     Nathalie Chartier


Chargée de production:
     Catherine Ménard


Partenariats et soutiens :
     Ville de St Jean de Braye
     Conseil Régional du Centre



De l'imaginaire
d'un monsieur Étriqué...


Pour raconter la vie de M. Etriqué, il faut savoir compter…
compter en secondes, en heures et en jours…
en jours d'ennui…
car une vie à compter, ça ne fait pas le compte et ça ne fait pas…
un conte !
            à moins (-)
qu' 1 grain de sable ne vienne enrayer la mécanique d'une existence trop bien réglée…
Et c'est précisément à l'heure où l'on compte les moutons…(vous savez, ceux qui font dormir) que le sablier de M. Etriqué se fige : un mouton, qui ne veut plus se laisser compter, lui demande des contes ! 
S’il veux dormir, Mr Etriqué devra retrouver la clé de son imaginaire et l’enfant qui sommeille en lui...

Cloîtré dans un univers sombre et austère, M. Etriqué est à l'image de cet homme-champignon qu’évoque le Petit Prince :
"il n'a jamais respiré une fleur, il n'a jamais regardé une étoile, il n'a jamais rien fait d'autre que compter. Et toute la journée  il répète :  je suis un homme sérieux, je suis un homme sérieux…"  
(Le Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry)


Seulement voilà, sérieux ou pas, les chiffres ne comblent pas les nuits blanches !
Heureusement, il y a ce  re b ê ê le Mouton-poussière dont on ne se débarrasse jamais, qui de bêtises en pitreries nous presse de venir le rejoindre. Cache-cache... Saute-mots... Jeux-de-mouton ...
Mais comment se prendre au jeu quand on se prend au sérieux ?
1 à 1 les verrous sautent, la porte s’ouvre... 



Nos peur en questions...

Aux "Grandes Angoisses Universelles" M. Etriqué apporte des solutions toutes personnelles:

Peur de l’autre ?
Il suffit de se murer dans ses principes et dans son appartement.
(Ajouter 10 verrous : on n'est jamais trop prudent !)

Peur du vide et du silence ?
Rien de tel qu’un emploi du temps minuté, 1 tic toutes les deux secondes, 1 tac entre chaque tic
(Prévoyez 1 sonnerie toutes les heures : on n'est jamais trop prudent !!)

Peur de l’inconnu et de l'imprévu ?
L’habitude se prend vite de refaire et parfaire tous les jours les mêmes gestes, de la même manière et dans le même ordre.
(Procéder de même les dimanches et fêtes : on n’est jamais trop... !)

Si sa frénésie des chiffres et son obsession de l’ordre prêtent à rire, M Etriqué suscite la sympathie, ses maladresses nous touchent.
Ses manies appellent les nôtres et nous questionnent intimement :

Nous édifions notre quotidien comme un rempart...
Peur de qui ? Pourquoi ?

Nous menons une guerre sans merci à “la petite chose qui nous échappe”...
Au nom de quoi ? Besoin de dominés ? Besoin de dominer ?

Pourtant...

Du déséquilibre naît la marche, de la page blanche la création :

De ces passages obligés, l’Homme sort toujours grandi, pour peu qu’il garde de l’Enfant la capacité d’étonnement, la curiosité, les désirs et ... les rires !



Conditions de jeu:


Public : tout public à partir de 5 ans

Durée : 45 minutes environ

Espace scénique : 4x4m

Hauteur : 2,40m

Salle : obscurité vivement recommandée

Jauge : 100 personnes


Régie lumière : autonome (2 branchements 220v 10A)


Régie son : système de sonorisation adapté à la salle (lecteur CD ou mini disk)


Pendrillonage (si possible) : fond de scène noir, pantalon d’Arlequin de 3m d’ouverture ou 2 pendrillons latéraux à l’italienne


Temps de montage : 2h30
Temps de démontage : 1h30

Prévoir une personne pour le chargement et déchargement du décor et un technicien du lieu connaissant l'ensemble des installations


Tarif : nous consulter


Défraiement ou prise en charge pour 2 personnes au tarif syndical en vigueur



Contact :
Catherine Ménard
02.38.70.02.37

en savoir plus