L'œil du loup

 

 

Présentation

Une marchande de bonbons attend son auditoire pour une histoire.
Sur son étal, la matière se prête aux jeux et nous conte : LA rencontre.
Celle d'un enfant et d'un loup, celle de deux vies qui se croisent,
deux regards qui s'apprivoisent...

Des douceurs pour les oreilles, des gourmandises pour les yeux et une invitation à un voyage unique… de l’Alaska au Sahara…

Propos

Publié en 1984 aux éditions Nathan, « L’œil du loup » raconte l’histoire d’un enfant et un vieux loup borgne qui se regardent à travers la grille d’un zoo. Daniel Pennac y développe un thème qui lui est cher : l’amitié.
À la manière du Petit Prince et de son Renard apprivoisé, il installe, avec une infinie patience, une relation de confiance entre l’enfant et le loup.
Sans un mot, « œil dans l’œil », l’un et l’autre ouvrent progressivement la porte de leurs souvenirs…
Dans l’œil du Loup Bleu défilent les paysages enneigés de l’Alaska, la vie sauvage parmi les siens et sa capture par les hommes.
Dans l'œil de l'enfant, nommé Afrique, les dunes de sables et les plaines de la savane gardent les traces de la guerre qui l’a laissé orphelin et de son errance à travers le continent.
La plume de Daniel Pennac se joue des distances géographiques, des paysages et températures extrêmes.
Elle relie les deux protagonistes autour d’un parcours similaire : la violence qui vient briser une vie, une famille, la fuite, l’exil forcé, et, au bout du chemin, l’espoir d’un nouveau départ…

Ce classique de Daniel Pennac est plus que jamais d’actualité :
L’écho des guerres résonne encore et toujours.
La menace de l’homme sur la nature est une réalité que l’on ne nie plus.
À nos portes, les réfugiés affluent...
En tant qu’entité abstraite ils peuvent faire peur.
Dans ce roman ils ont un prénom, une histoire, une humanité… et cela change forcément notre regard.
La richesse de l’Autre devient une évidence…

Mais Daniel Pennac est avant tout conteur et poète.
Son écriture est empreinte d’espoir et l’humanité et la gaité l’emporte toujours sur le drame :
Si un oeil garde la trace du passé, le second s’ouvre forcément sur l’avenir.
De sa vie chaotique, l’enfant du roman puise le meilleur de lui-même pour développer un don incroyable : celui de raconter des histoires : « des histoires qui font rêver » ...
Et c’est évidemment loin d’être anodin pour l’auteur qui vient de publier « la Loi du rêveur » …

Avec « l’œil du Loup », Daniel Pennac nous plonge dans un doux rêve : celui d’un monde où les histoires relient les hommes et les espèces et comblent le vide de leur solitude...
« Et, l’aube venue, quand chacun repartait de son côté, c’était comme s’ils restaient ensemble... »

Sur scène et en coulisse :

Texte : Daniel Pennac

Mise en scène : Brigitte Chemin

Adaptation, jeu et manipulation : Nathalie Chartier

Chargée de Production : Cathy Ménard

Scénographie et créations graphiques : Nathalie Chartier

Partenariats et soutiens : Résidences de création au Palace des Salopettes (Férolles) et au Théâtre des Longues-Allées (St Jean de Braye) avec le soutien de la Troupe des Salopettes et la Ville de Saint-Jean de Braye

« L’œil du Loup » est édité aux Éditions Nathan.

Condition de jeu :

Public : Tout public à partir de 6 ans

Techniques : Théâtre, ombres, dessins sur sable, vidéo et performances graphiques en direct

Durée du spectacle : 50 minutes

Jauge : de 80 à 150 spectateurs (en fonction de la configuration de la salle)

Espace scénique : 5m d'ouverture x 3,5m de profondeur

Hauteur : 2,50m

Salle : obscurité indispensable

Régie lumière et son : autonomie (prévoir 3 branchements 220v 16A en fond de scène)

Temps de montage + préparation : 4 heures

Temps de démontage : 2 heures

prévoir une personne pour le chargement et déchargement du décor

Tarif : nous consulter
Défraiement ou prise en charge pour 1 personne au tarif syndical en vigueur

Contact : Cathy Ménard : 06 30 53 93 50

Dossier à télécharger